Partagez | 
 

 Kaem Ehli - Waves are crashing just for us.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Kaem Ehli - Waves are crashing just for us.    Sam 14 Fév - 7:31

Kaem Ehli
Hey ! comme tu vois, mon joli prénom c'est Ehlishara, mais je préfère que tu m'appelles Ehli.je viens de la partie est de cette terre. Même si tout ça est très intéressant, j'imagine que tu veux en savoir un peu plus; je suis né(e) lors de la saison d'hiver et j'ai environ 18 ans, ah et, juste pour infos, je suis bisexuel. j'ai deux frères et une soeur. Sinon j'ai déjà pris de la drogue. Je fais partie du clan Berkana et, finalement je suis une chuchoteuse pour pouvoir aider mon clan à se développer. Ouf, ça en fait des infos... j'espère que tu es satisfait, gros curieux !
feat. Hwang Seon
this is how everything start;
la jeune femme inspira longuement la fumé qui s'étirait devant elle. Son pied se frappa une fois sur le sol, une seconde fois, puis une troisième fois. Elle ferma ses délicates paupières au même instant qu'un long frisson lui parcourait l'échine. Elle entre-ouvrit les lèvres, délivrant la fumée dans un soupire à peine audible. Elle devait faire le vide, le vide pour marcher sur le fil. Ce qui soutient le fil c'est le vide, sans lui le fil est inutile. Elle posa un pied devant et puis un deuxième, se rapprochant d'une lumière coriace. Une fois atteint la jeune femme observa silencieusement ce qui se trouvait devant-elle. Pas un mot, pas un son ; Nul ne devait déranger la paix des morts-parlants. 12 pierres se trouvait sur une table, c'était un teste et elle devait le résoudre. Les morts ne parlaient pas directement aux apprenties, elles devaient déchiffrer d'elles-mêmes ce que les morts voulaient. Les lèvres pincées elle s'agenouilla devant la table, ses doigts frêles prenant délicatement la première pierre. Elle était rose et délicate, comme si l'on avait mis des siècles à la parfaire. Sérénité. La seconde était dorée et taillée grossièrement, elle sentait la force s'émané d'elle. Force. La troisième était turquoise et insensée, imitant des plumes contemporaines. Liberté. Elle pencha la tête de manière confuse, ces pierres lui étaient familières mais ... mais ... toutes les autres ? Elle n'avait jamais vu ces pierres, que signifiaient-elles ? Que devait-elle faire ? De ses doigts tremblants elle déposa la première pierre, au milieu de la table, juxtaposant la seconde avec toute la délicatesse du monde. Un grand bruit de fracas se fit entendre, causant la panique chez la Berkana. Son souffle se coupa alors qu'elle voyait son vide disparaitre, son fil se désintégrer.

La jeune femme inspira bruyamment, son souffle saccadé brûlait ses poumons chaque fois qu'ils s'emplissaient d'aire. Les mains sur le sol, elle tentait de reprendre son calme, son jeune corps meurtrie par cette reprise de conscience soudaine. Elle leva péniblement la tête, cherchant du regard ce qui avait bien pu causer ce bruit.

« Tu fais quoi ? Elles vont être fâchées si tu viens encore ici ! »

« Je  … j’ai eu une vision Emri … »

« On doit partir Ehli, nous avons un mess- »

« NON JE TE DIS QUE … j’ai- je dois voir les Kanekha. C’est important, je dois savoir ce que tout ça veut dire … je crois que c’est très important. C’est grand, je tremble encore c’est – »

« EHLISHARA. Nous devons partir, nous avons reçu un message des Nahus, ils vont le lire … c’est les gens du ciel, nous avons des nouvelles… »

La jeune femme ouvra grand les yeux, confuse des paroles de son meilleur ami. C’était sans doute très important. Elle hocha la tête, suivant docilement le jeune homme dans sa course frénétique. Elle n’était pas autorisée à sortir du temple en temps normal, alors ce devait être une lettre d’une importance capitale.

-------------------------

La jeune femme observait silencieusement la forêt, assise sur le rebord d’une fenêtre. Les gens du village étaient en crise, préparant le pire, suite à la venue d’un homme du ciel. Une évacuation était possible, attendant impatiemment la décision des trois femmes à la tête de leur clan. Ils avaient chassés l’homme, créant la panique au sein de leur paisible vie. Ils n’étaient pas en mesure de se défendre contre des envahisseurs aux techniques inconnues.

Un mouvement à peine perceptible, quelques feuilles de buissons s’emmêlant délicatement devant ses yeux. Avait-elle rêvée ? Elle se pencha davantage en direction du mouvement, plissant les yeux pour discerner quelque chose.

« Aidez-moi … »

Ehli sursauta brusquement, sautant sur ses deux pieds avant de se cacher derrière un mur. Son souffle haletant, elle serait fortement ses petits poings. C’était l’homme. Elle ne pouvait pas lui parler. Elle n’avait pas le droit de parler aux hommes, encore moins d’être en présence de la gent masculine, seule et dans la nuit.

« Mademoiselle, aidez-moi … je veux simplement de l’eau . »

Elle inspira lentement. Comment pouvait-elle être sure que ce n’était pas un stratagème pour l’attaquer ou encore pire ! La tuer et entrer dans le temple pour s’attaquer aux Kanekha ! En même temps, il semblait si faible. Elle soupira finalement tout l’air que ses poumons contenaient. Elle devait aider cet homme sinon il succomberait à ses blessures bien rapidement.

« Je vais vous aider … mais vous devez me promettre de rester à bonne distance de ce temple. Retrouvez-moi à l’entrée des mines. Vous devrez vous allonger contre le sol, sur le dos et ne pas bouger tant que je n’aurai pas acceptée. »

« Merci … »

La jeune femme accourut jusqu’aux cuisines, attrapant quelques fruits, de la viande et surtout beaucoup d’eau. Elle empoigna un long tissu pour le poser sur sa tête, cachant son corps du mieux qu’elle pouvait. Si quelqu’un la voyait, elle serait immédiatement exilée de son clan, elle ne saurait certainement pas survivre plus de trois jours toute seule dans les bois. Ayant passée toute sa vie sans avoir à se soucier d’un seul repas, la jeune femme ferait une parfaite proie pour les bêtes sauvages. Elle gagna rapidement du terrain, son cœur battant la chamade alors qu’elle se rapprochait du lieu de rencontre. Ce qu’elle faisait était si dangereux, mais au fond, ne souhaitait-elle pas la paix parmi les clans de la terre ? Et même s’ils venaient d’arriver, peut-être qu’elle pouvait changer les choses par l’aide qu’elle offrait au garçon. Elle l’observa silencieusement, s’approchant à petits pas de souris en sa direction.  

« Quel est ton nom étranger … mon peuple ne t’a-t-il pas chassé il y a quelques heures déjà ? »

« Il Nam … et toi ? Oui je sais, mais … je dois retrouver mes gens. Je ne sais pas où aller… »

Elle hocha la tête, déposant simplement les objets qu’elle avait apportés pour l’homme du ciel. Elle se redressa, mordillant sa lèvre inférieure. Elle lui indiqua qu’il pouvait enfin se lever, reculant le plus rapidement possible de Il Nam. Ses amis, il devait sans doute parler de son peuple. Elle secoua la tête.

« Je ne sais pas où ils se trouvent, je possède très peu d’information concernant ce genre de chose. Je ne suis qu’une chuchoteuse. Mon nom est Ehli … mais ce n’est pas important! Tu dois partir avant les premières lueurs du jour où ils te tueront. Nous ne sommes pas un clan très violent, mais nous n’avons pas les ressources nécessaires pour combattre à une attaque. Ils t’ont donné une chance et si tu  ne la prends pas … comprends simplement que nous devons assurer la sécurité de notre peuple. »

« Je ne sais pas où aller ! Comment survivre ici est problématique ! Aidez-moi, mademoiselle ! »

« Va vers l’ouest, continue toujours vers l’ouest. Un jour tu tomberas sur un quai, traverse le avec un bateau ils sont là pour ça. Tu trouveras un clan qui se nomme les Shokans. Il y a beaucoup plus de chance qu’ils vous acceptent parmi eux. Je ne peux rien promettre, mais je vais faire mes recherches et diriger tes amis dans cette direction. »

« Si tu vois mes gens … il y a une fille … Lee hee. Dis-lui que je vais bien et de ne pas perdre espoir. »

Elle hocha la tête, s’abrillant à nouveau de son voile. Elle devait retourner rapidement au temple avant qu’on ne voit son absence. Elle afficha un sourire désolé au garçon.

« Observe les corbeaux du ciel, siffle trois fois et ils comprendront, j’aurai ainsi la confirmation que tu es encore en vie. Si tu as la chance … n’attaquez pas mon village, nous sommes gentils. Simplement un peu craintif. »


behind the screen;
Bah moi c'est mie et je suis une vieille québecoise de 89 ans ♥ OH PIS JE ME SUIS DÉJÀ PRÉSENTÉE DANS LE STAFF J'AI LA FLEM. è_é je vous ♥.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Kaem Ehli - Waves are crashing just for us.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Call It Karma or not ◘ ft. Kaem Ehli
» Waves of miami
» (university) Waves of Miami
» My profile / badges / missions page always crashing
» Game crashing in tutorial

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gravity :: Accepted-