Partagez | 
 

 It's me and the moon. Ft Won Ho

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar Invité
Invité
MessageSujet: It's me and the moon. Ft Won Ho    Mar 17 Fév - 22:09





       

Ehli & Won Ho
“it's me and the moon she said.”
F
roid, il faisait si froid. C'était sans doute la pire idée qu'elle avait eut, venir voir les gens du ciel dans ce genre de températures. Elle ne possédait pas de vêtements suffisamment chaud pour affronter ce genre de température, encore moins pour braver la tempête à l'extérieur et en pleine nuit. Malheureusement, tout avait déclenché alors qu'elle était déjà en route, elle pouvait toutefois bénéficier d'un long délais. Tant que la neige tomberait, son clan serait mis au neutre. Aucun Berkana ne pouvait fonctionner dans ce genre de situation, le village tombait rapidement dans les bras de morphé, profitant du moment pour se réchauffer voluptueusement devant un feu chaleureux. Du feu, comment elle donnerait tout pour savoir allumer un simple feu. Elle levait lourdement ses pieds dans cet épais tapis de blanc, la neige se fracassant violemment contre la peau rougie de son visage. Elle sentait à peine le bout de son nez, avançant à l'aveuglette dans cette tempête de flocon dévastant.

Elle poussa une plainte, tombant à genoux contre le sol. Elle poussa un long cri de rage, ses petits poings se refermant contre la neige. Elle était exténuée, secouant lentement sa tête alors qu'elle renonçait enfin. Serait-elle la première chuchoteuse à mourir dans les bois..Elle regrettait énormément de choses, mais la pire sensation était celle d'abandonner Il Nam. Laisser un être humain dans une promesse inachevée. Elle leva finalement les yeux vers le ciel, cherchant des réponses. Devait-elle lâcher prise ? Il faisait si froid, son corps frigorifié se teintait de bleu alors qu'elle sentait ses forces lentement s'échapper de son être. Elle se redressa soudainement. Le ciel semblait plus clair. Oh ! Elle y était ! Seulement quelques pas et elle pourrait enfin trouver un abris. Elle se redressa difficilement, posant un pied devant elle. Aller plus loin, encore plus loin. Elle arriva finalement à destination, cherchant rapidement du regard une personne qui serait assez folle pour affronter aussi cette tempête. Pas une âme qui vive. Elle poussa un cri. Aucune réponse ... Si au moins elle pouvait discerner quelque chose dans la tempête !

« AIDEZ-MOI ! »



 
(c) fiche:WILD BIRD, textures by Dayanna & gifs:gifs hunt herbologist healer

             
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: It's me and the moon. Ft Won Ho    Mer 18 Fév - 1:37




   

Won Ho & Ehli
Won Ho fut le premier à sortir : lors du début de la tempête, toutes les personnes du clan s’étaient abrités à l’intérieur de la navette, cloitré entre ses murs de métal pour ne pas avoir à affronter le froid mordant. Après de très longues minutes à attendre à l’intérieur, tendu et silencieux, alors que le vent crachait son torrent de neige sur les parois de la navette dans un bruit assourdissant, la tempête fit enfin mine de se calmer. À l’aide d’autres personnes Won Ho rouvrit la porte, sortant enfin de leurs abris de métal. Il faisait encore très froid, et à peine était-il sorti qu’il tremblait déjà de tout son être. S’abritant sous sa veste, les épaules levées contre ses oreilles, il se dirigea vers sa le centre du camp. Plusieurs tentes sur son chemin avait été arrachés et quelques personnes s’affairaient déjà à les replanter ; le vent soufflait encore et la neige n’avait pas terminée de tomber, mais pour Won Ho, il n’était pas question de rester à l’intérieur indéfiniment.

Aujourd’hui était un jour un peu particulier, il le savait que trop bien. Une native chercherait à leur venir en aide en travaillant de concert avec eux. Won Ho était loin d’être confiant à son égard, il savait que Lee Hee accordait du crédit à la native, mais en dépit de la confiance qu’il vouait en Lee Hee, il n’était pas prêt à accorder cette même confiance à un natif, un de leur ennemi depuis leur arrivée ici. Depuis qu’il était au courant de l’aide potentielle que voulait leur apporter la native, Won Ho n’avait de cesse de penser à ça, et il ne parvenait plus à faire un pas sans regarder tout autour de lui en quête d’un piège qu’aurait pu leur tendre des natifs ; le jeune homme avait toujours eu un côté un peu paranoïaque, mais jusque-là ça ne lui avait jamais causé du tort, bien au contraire.

Alors qu’il se débattait avec une tente pour l’empêcher de s’envoler il crut entendre, porté par le vent, un cri. Peut-être n’était-ce qu’une hallucination auditive, mais si ce n’était pas le cas ? Ce bruit était-il le fruit d’un animal ou d’un humain ? De peur que ce soit une personne du camp n’ayant pas eu le temps de s’abriter, Won Ho laissa la tente à son propre sort et se dirigea vers l’entrée du camp. Sur le chemin, il la vit enfin : une fine forme humaine entrant à peine dans le camp. Won Ho fonça dessus pour l’aider, enfin proche d’elle, il la reconnut : la native qui prétendait vouloir les aider. En la reconnaissant, il s’éloigna imperceptiblement d’elle dans un mouvement à présent machinal.

« Qu’est-ce que tu fou ici ? »

Cria-t-il à travers la tempête d’un ton peu sympathique. Finalement et malgré lui, il la tira vers un endroit plus à l’abri du vent, abrité grâce aux rondins de bois formant la barricade. Il va sans dire que sa présence ici était loin de faire plaisir au jeune-homme et il ne le cachait absolument pas.

« Tu devrais retourner d’où tu viens, les natifs ne sont pas les bienvenues ici ! »




   
(c) fiche:WILD BIRD & gifs:gifs hunt c l o s e d
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: It's me and the moon. Ft Won Ho    Mer 18 Fév - 2:48





       

Ehli & Won Ho
“it's me and the moon she said.”
A
près d'interminables minutes d'attente, un homme s'approcha enfin d'elle. Elle releva doucement la tête, affichant un sourire presque plein d’espoirs, laissant enfin son corps s'abandonner à lui-même. Elle poussa un long soupire de soulagement alors qu'elle discernait des vêtements évoquant les hommes du ciels. Au moins elle n'avait pas à craindre l'attaque d'un Voin perdu dans le coin. Toutefois, son sourire s'effaça bien rapidement alors qu'elle percevait les traits du plus grand, son coeur faisant une courte pause pour accentuer la mauvaise découverte. « Qu’est-ce que tu fou ici ? » criait-il pour se faire entendre malgré la puissance du vent. Elle secoua la tête, elle pouvait posséder toute la bonne volonté du monde en son coeur, son corps ne possédait simplement plus assez de force pour répondre à cette question. Elle leva doucement une main vers lui, même si elle savait parfaitement qu'il ne serait pas enclin à prendre son partis. Cet homme était sans doute la dernière personne que son dieu aurait put lui envoyer. Douce et vicieuse ironie, dansant voluptueusement dans un rythme d'amertume et d'insolence. Il grippa sa main, guidant la petite fille de l'ouest malgré le peu de confiance qu'il lui portait. Elle n'était pas dupe, elle pouvait savoir lorsque quelqu'un ne l'aimait  pas.

« Tu devrais retourner d’où tu viens, les natifs ne sont pas les bienvenues ici ! »

Elle fronça les sourcils avant de frapper faiblement Won Ho au niveau du torse. Il était complètement cinglé celui-la !? Ne ressemblait-elle pas suffisamment à un glaçon comme ça ? Ne pas l'aimer était une chose, la vouloir loin de son camps en était une autre ... mais de souhaiter indirectement - ou directement - sa mort était abusé ! Elle pesta contre lui dans sa langue natale, le frappant une nouvelle fois. Elle allait se battre pour la toute première fois de sa vie s'il le fallait, mais elle ne retournerait pas sur ses terres dans cette température ! Elle redressa la tête, cherchant du regard quelqu'un de plus rationnel que son interlocuteur. Faute de trouver qui que ce soit, elle reporta son regard sur l'homme du ciel. Elle soupira longuement, secouant bêtement la tête

« Si tu veux ma mort, alors fais le comme un homme. En attendant, nous devons trouver un endroit pour nous réchauffer ou ce soir sera notre fin. Ne joue pas les enfants capricieux, j'ai d'importantes nouvelles du nord et de l'est à transmettre à ton peuple.   »

Elle s'approcha encore plus près du grand, posant ses mains rouges et engourdie dans le creux de son cou, une merveilleuse sensation de chaleur se propageant difficilement sur la peau de la jeune femme. Elle baissa simplement la tête, n'osant pas regarder Won Ho directement. Elle avait beau faire son possible, il ne baissait jamais l'intensité des doutes qu'il avait contre elle. Injustifié d'autant plus...

Elle observa autours d'elle, cherchant un abris suffisamment grand pour deux et parfait pour y faire un feu improvisé. Qui savait combien de temps dame Nature ferait déferler sa haine sur les pauvres mortels qui foulaient ses terres. Elle secoua une nouvelle fois sa tête, ce n'était pas suffisant. Elle devait trouver un endroit au plus vite avant que ses forces ne l'abandonne complètement ! Elle ne pouvait donner cette satisfaction à Won Ho.

« s'il te plait ? »


 
(c) fiche:WILD BIRD, textures by Dayanna & gifs:gifs hunt herbologist healer


Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: It's me and the moon. Ft Won Ho    Sam 7 Mar - 15:29




   

Won Ho & Ehli
La méfiance est un trait qui a toujours très bien défini Won Ho ; sa paranoïa n’ayant fait que s’accroître depuis leur arrivée sur l’île, ce qu’il pensait jusque-là être très difficile compte tenue de la tension qui l’habitait depuis toujours et ce même bien avant de devenir un opposant à l’autorité sur l’arche, il ne pouvait pas se résigner à aider la native au simple prétexte qu’elle avait une âme charitable et qu’elle était prête à aider les nouveaux habitants de l’île. Il avait l’impression d’être le seul à se méfier d’elle, et ça l’énervait d’autant plus : comment ses compatriotes pouvaient-ils lui accorder ne serait-ce qu’une once de confiance ? Tous savaient que les natifs avaient tués plusieurs d’entre eux depuis leur arrivée, et beaucoup connaissaient même ceux qui habitaient les monticules de terres à l’extérieur du camp. Ils avaient creusés la tombe de leurs congénères, leur avait dépouillé de leur vêtement afin de se faire un stock convenable, et voilà qu’ils étaient prêt à faire confiance à ceux qui étaient responsable de tous leurs problèmes, de tous leurs cauchemars. Won Ho se sentait bien seul dans cette situation, ne pouvant pas prouver la culpabilité de la native et ne pouvant se résigner à la tuer maintenant. Pourtant, ce serait la meilleure solution. Il y avait pensé en l’apercevant congelée dans la tempête : il ne lui serait pas trop difficile d’accélérer sa mort, et faire passer ça pour un tragique évènement ne serait pas non plus un problème. Mais en dépit de toute sa méfiance, il ne pouvait accomplir ce que lui-même avait si souvent reproché à l’arche : faire la justice sans donner une occasion au fautif de se défendre, condamner sans être capable de préserver.

Ehli lui cracha au visage sa riposte verbale, accompagnant sa remarque d’une frappe faiblarde au torse. Won Ho avait conscience qu’elle était à bout de force : le temps l’avait éreinté et frigorifiée, elle avait dû parcourir énormément de chemin en luttant contre les forces de Dame Nature pour être dans un pareil état. Lui-même était épaté de sa résistance, les natifs étaient bien sûr plus habitués qu’eux aux caprices de la nature et cette tempête ne devait pas être la première qu’elle connaissait, mais il doutait énormément que ce soit une habitude qu’ils avaient sur terre que de sortir dans un temps pareil.

« L’idée de te laisser à ton propre sort est tellement tentante qu’à ta place, je tâcherais de ne pas me provoquer ! Au cas où tu ne l’aurais pas encore remarqué, il n’y a personne d’autres pour venir t’aider ici, les autres sont restés à l’abri. Et enlève tes sales pates de là ! »

S’exclama-t-il en repoussant la native qui avait posé ses mains glaciales dans son cou. Si la chaleur du corps de Won Ho devait être bénéfique à Ehli, lui n’avait pas la moindre envi d’être conciliant. Il n’allait pas la laisser mourir de froid ici, mais la simple idée qu’elle puisse effleurer son corps pour récupérer un peu de sa chaleur corporelle le faisait bouillir d’une rage quoique très excessive. Les supplications de la native le pressèrent malgré lui à scruter les lieux, cherchant frénétiquement un lieu à l’abri de la tempête. Ils pourraient retourner à l’intérieur de la navette mais deux problèmes l’empêchait de le faire : non seulement elle était plus à l’intérieur du camp, mais en outre, il n’avait envie de voir une native pénétrer dans leur antre personnelle. Encore sa paranoïa… et puis, est-ce que lui allait squatter chez les natifs ?! Non. Quoique ce point reste encore assez discutable, il s’était déjà aventuré très loin dans les terres, approchant de beaucoup un camp des natifs de l’île. Finalement, il attrapa le bras d’Ehli, l’entrainant avec lui plus en profondeur dans le camp. Quelques tentes plus à l’abri du vent et de la tempête étaient encore debout, protégée par la grande barricade cernant le camp. Il souleva le haut-vent d’une tente double :

« Vas-y entre ! J’ai pas mieux à te proposer pour le moment, alors il va falloir s’en satisfaire. »

Lui-même pénétra à l’intérieur, trouvant avec joie une couverture qui devenait particulièrement attirante dans un tel moment. Il aurait été tenté de la garder pour se réchauffer, grelottant de plus en plus, mais malgré toute l’aversion qu’il avait pour la jeune fille, il n’était pas à ce point sadique. Il la prit et lui lança.

« Tiens réchauffe toi. Etrangement si tu meurs maintenant, ça retombera sur moi et Lee Hee m’en voudra sûrement. »

A défaut d’être sympathique, il était au moins honnête quant à ses intentions… qualité qu’il n’attribuait pas en retour à Ehli. Sans lui adresser le moindre regard, il ressortit quelques minutes, fouillant dans les alentours, pour finalement trouver sous une tente qui menaçait de s’envoler un réchaud artisanal, fabriqué à l’aide de ce qu’ils avaient trouvé dans la navette. Il ne pouvait faire un feu à même le sol dans la tente, mais ce réchaud aurait le mérite de les réchauffer le temps que la tempête ne se calme définitivement. Il retourna dans la tête, et entreprit de faire marcher sa trouvaille artisanale pour les réchauffer tous les deux. Tout en faisant ceci, il finit par rompre le silence, curieux :

« Tu avais parlé de nouvelles importantes… du nord et de l’est c’est ça ? Au Nord… ce sont les Voïn non ? »

Won Ho s’intéressait beaucoup à eux depuis qu’il avait fait leur connaissance… ou du moins la connaissance de l’une d’elle en particulier, ainsi que de l’ombre de deux autres natifs vraisemblablement peu sympathique. Son bras n’était toujours pas guéri en parti à cause de ça.


   
(c) fiche:WILD BIRD & gifs:gifs hunt c l o s e d


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar Invité
Invité
MessageSujet: Re: It's me and the moon. Ft Won Ho    Dim 8 Mar - 17:07

Jonglage




Ehli & Won Ho
“it's me and the moon she said.”
E
lle poussa un long soupir d’appréciation alors qu’elle prenait place sous la tente avec le plus vieux, n’ayant pas d’autre choix que de se contenter d’une pauvre petite toile pour les protéger du froid intense. Elle sursauta alors qu’il lui balançait une couverture, se couvrant rapidement le corps pour un maximum de chaleur. Ce n’était pas le moment de faire des caprices ou encore de se bagarrer avec l’homme, qui continuait de douter d’elle sans aucune raison valable. Elle secoua simplement la tête suite à ses paroles. Effectivement, sa mort ajouterait sans doute des conflits entre lui et les autres, si seulement il apprenait à tenir sa mauvaise langue au lieu de toujours la narguer sur tout et n’importe quoi ! Elle porta ses mains congelées contre ses lèvres, soufflant délicatement contre sa peau pour la réchauffer du mieux qu’elle pouvait, l’observant du coin de l’œil alors qu’il sortait de la tente, pour quelques minutes. Elle claqua le bout de sa langue contre son palais en signe d’agacement. Il la laissait vraiment ici toute seul celui-là? « Agul kiru* » pesta-t-elle dans sa langue avant de regretter ses paroles. Il revenait avec un réchaud fabriqué avec tout et rien.

« Tu avais parlé de nouvelles importantes… du nord et de l’est c’est ça ? Au Nord… ce sont les Voïn non ? »

Elle se redressa soudainement, les yeux grands ouverts. Avec toute cette histoire, elle en avait oublié la principale raison de sa venue. Elle s’approcha rapidement de la porte, marchant à quatre pattes. Elle sortit rapidement sa tête pour regarder les alentours. Rien à l’horizon, toutefois c’était bien difficile de percevoir quelque chose dans cette tempête. Ils pouvaient déjà être là, pour eux la neige n’était en rien une raison de repousser leurs plans. Elle se tourna vers le jeune homme avec un air grave, plantant son regards dans le sien.

« comment connais-tu les Voïns ? De toute façon ça n’as pas d’importance. Nous avons reçu des messages des hommes de l’est où Nam Il se trouve. Les Voïns sont en chemin, ils sont peut-être même déjà ici. Nous devons avertir les autres parce que vous courrez un grave danger! Prenez tout ce que vous avez de chaud et - »

Elle sursauta, poussant un cri de surprise alors qu’une flèche enflammée se plantait directement sur le sol entre leurs deux corps. Elle se redressa rapidement, empoignant le réchaud avant de se tourner vers l’homme du ciel, son visage peint par la détresse. Elle devait trouver un moyen de sauver tous ces gens, mais comment faire ? Elle ne savait même pas comment se protéger elle-même ! « Ils sont là … VITE ! Cours ! VA CHERCHER LES AUTRES NOUS DEVONS NOUS RENDRE AU SUD. PASSEZ LA FORÊT IL Y A UN BUNKER. »

Elle inspira brusquement, fermant les yeux quelques secondes. Ce qu’elle allait faire ? Elle ne savait pas, mais elle devait elle aussi faire le tour du campement pour trouver des gens du ciel et ainsi s’assurer que personne ne resterait en retrait. Les Voïns avaient surement encerclé l’endroit et donc elle devait aussi trouver une faille ou du moins créer une faille dans leurs stratégies. Ces hommes ne craignaient pas le froid et étaient entrainés à combattre dans une visibilité presque nulle. Elle n’était même pas foutue de tirer un caillou sur un chat. Elle plaqua le réchaud contre le torse de l’homme, avec ça ils pourraient survivre dans le froid du bunker. Si jamais ils y arrivaient …

Elle posa sa couverture sur ses épaules en priant à voix haute. Elle aurait besoin de toute la force nécessaire pour survivre ce soir, mais ce ne serait certainement pas la nuit de sa perte. Elle fonça tête baisser hors de la tente, son regard à l’affut de ce qui se passait autour d’elle. Une trentaine de Voïn entourant la navette, criant à pleins poumons de ne pouvoir atteindre l’intérieur. La jeune femme s’immobilisa, retenant jusqu’à son souffle devant la vision qu’elle avait. Elle bloqua le garçon dans sa lancée, l’obligeant à rester derrière elle. Elle lui jeta un regard persistant, ils devaient être discrets et surtout ne faire aucun bruit. Elle secoua négativement la tête, non ils ne pouvaient pas aller jusqu’à la navette … ils devaient aller au sud, comme elle lui avait déjà dit. Elle empoigna sa main, l’attirant rapidement dans une course folle pour la survie. Des flèches enflammées se faufilant brusquement un peu partout autour d’eux. C’était la survie primaire, mais peut-être que dans ce cas, ils laisseraient tomber la navette une seconde.

(c) fiche:WILD BIRD, textures by Dayanna & gifs:gifs hunt herbologist healer




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: It's me and the moon. Ft Won Ho    

Revenir en haut Aller en bas
 

It's me and the moon. Ft Won Ho

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» AN OPEN LETTER TO BAN KI-MOON
» bad moon à 1500pts
» La Waaagh Kassos, les Bad Moon's Killa
» Orks: Bad Moon
» armée bad moon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gravity ::  :: South :: Camp Invaders :: Barrières de protection-